• KDM ASSOCIES SAP

La maladie de Crohn (MC)


La maladie de Crohn (MC)

La maladie de Crohn fait partie des principales maladies inflammatoires chroniques intestinales.

Cette maladie invalidante est fréquente chez les adultes jeunes, notamment les femmes qui sont les plus touchées, et peut apparaître à tout âge, notamment entre 50 et 80 ans.


Symptômes associés

Les symptômes de la maladie de Crohn varient selon les patients.


On recense généralement :

  • des douleurs abdominales,

  • diarrhées,

  • vomissements,

  • une fatigue importante ainsi qu’une perte de poids,

  • signes dermatologiques, articulaires ou au niveau des yeux.


Souvent douloureuse et handicapante, la maladie conduit parfois à des complications.

Parmi celles-ci, on relève des abcès, des fistules, des sténoses (rétrécissements de l’intestin), des occlusions, des perforations intestinales et des hémorragies digestives.



L’accompagnement à domicile de la maladie de Crohn

Gérer le quotidien, en plus parfois d’un emploi, peut être épuisant avec cette maladie. Une aide à domicile temporaire peut s'avérer d’une grande utilité en participant au confort de vie du malade.

Si l’état de santé se fragilise, on peut recourir aux services d’une aide-ménagère à domicile habilitée. La personne malade aura la possibilité de faire intervenir à son domicile différents types de professionnels et acteurs du bien-être…


Les aides au quotidien

Tout d’abord, un(e) auxiliaire de vie sociale (AVS) peut aider dans les différentes tâches ménagères quotidiennes, ainsi qu’à la préparation des repas. L’auxiliaire de vie adapte son aide aux besoins du bénéficiaire.


Un(e) technicien de l’intervention sociale et familiale (TISF) peut aussi intervenir auprès du malade. Son rôle est d’accompagner les activités quotidiennes de la famille, comme amener les enfants à l’école ou au parc de jeux, mais aussi en prendre soin en cas d’hospitalisation du malade.

Ce technicien peut également aider dans les démarches administratives.



Les aides financières

Afin de faciliter le quotidien des personnes atteintes de la maladie de Crohn, des aides à domicile sont accessibles avec une prise en charge financière. Certaines caisses de retraite (si vous êtes retraité) et de nombreuses mutuelles peuvent vous accorder les services d’une aide-ménagère à domicile sous certaines conditions, ainsi que la Caisse d’Allocations familiales (CAF). Il est vivement recommandé de se renseigner directement auprès des organismes concernés.

En cas de perte d’autonomie et/ou en situation de handicap, l’Agence nationale pour l’habitat (ANAH) accorde des subventions pour améliorer la résidence principale du malade et participe à l’adaptation du logement : rampes, aménagement des sanitaires…


Conseils pour alléger les complications de la maladie de Crohn :

La première chose à faire est de s’assurer que le tube digestif soit protégé par de bonnes bactéries. Les probiotiques sont les bactéries qui ont un effet protecteur et positif pour la santé. Bien des personnes ont naturellement une microflore saine, mais il est fréquent que les personnes souffrant de la maladie de Crohn aient beaucoup de bactéries mauvaises pour la santé.

Le meilleur moyen de lutter est d’éviter le sucre, qui alimente les mauvaises bactéries, de manger beaucoup d’aliments fermentés (choucroute, yaourts) et de prendre des probiotiques. Une revue systématique des études scientifiques publiées sur le sujet a conclu à l’efficacité de la souche de probiotique Saccharomyces boulardii pour réduire la diarrhée chez les personnes atteintes de la maladie de Crohn.


La seconde chose à faire facilement est de consommer des aliments aux vertus anti-inflammatoires : les plus connus sont les acides gras oméga-3, que l’on trouve dans les petits poissons gras des mers froides (sardines, anchois, harengs, maquereaux) ou sous forme de capsules en complémentation nutritionnelle. Les oméga-3 ont un effet anti-inflammatoire démontré scientifiquement sur les artères, les articulations, le cerveau, et donc très probablement sur le système digestif aussi. D’autres aliments très anti-inflammatoires sont les légumes et fruits très colorés, riches en antioxydants (les myrtilles en sont très riches).

Les massages spécifiques à la maladie de Crohn

Les massages, et en particulier les massages du ventre, sont à pratiquer aussi souvent que possible dans la maladie de Crohn. Il s’agit d’un traitement à prendre très au sérieux, surtout s’il est pratiqué avec de l’huile de magnésium. D’importants effets anti-inflammatoires sont à attendre, ainsi qu’un effet régénérant sur les tissus, y compris dans les profondeurs des viscères grâce à la pénétration par la peau du magnésium.



Beaucoup de malades s’isolent parce que la maladie de Crohn est considérée par eux comme humiliante.

Aujourd’hui, tout comme toute autre personne en situation de handicap, ils ne sont plus seuls, grâce aux aides à la personne, aux aides financières exonérées d’impôt qui permettent de faciliter la vie du malade et à gérer au mieux cette pathologie complexe.


 


Vous recherchez une auxiliaire de vie sociale ?

KDM ASSOCIÉS SAP est à votre écoute pour étudier vos besoins !


Contactez-nous au 01 85 74 20 77

ou par mail à l'adresse suivante : kdmetassocie.sap31@gmail.com

ou via notre formulaire de contact



 

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à le partager sur vos pages de réseaux sociaux, vos amis et contacts.

54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout