• KDM ASSOCIES SAP

Aidant professionnel : un métier humain


Aidant professionnel : un métier humain

Au-delà du savoir-faire technique, le métier d'aide à domicile requiert des qualités humaines indéniables. Pour bien comprendre lesquelles, voici un article qui relate ce qui pousse les auxiliaires de vie à se consacrer aux autres.


Une pratique professionnelle qui se bâtit dans l'ombre

Les pratiques professionnelles des auxiliaires de vie se construisent dans l’espace intime du domicile, contribuant à la discrétion du métier, encore assez méconnu. La reconnaissance de la profession ne pourra se faire que si la grande dimension subjective de l’accompagnement à domicile est intégrée.

Travailler cette dimension implique de prendre en compte les personnalités des auxiliaires comme leurs réactions émotionnelles, leurs souhaits, leurs représentations ou encore leur imaginaire…

L’exploration de ces pratiques professionnelles exige une rencontre avec la réalité du travail, c’est-à-dire ce qui va au-delà de la liste de tâches techniques prévues sur la fiche de poste.

C’est aussi reconnaître d’autres émotions comme la souffrance, la peine, la crainte, parfois le dégoût…


Un métier relationnel avec de forts mécanismes émotionnels

D’après des témoignages d’aides à domicile, on découvre une certaine réalité. À domicile, on ressent, on s’attache, on s’identifie et on peut souffrir aussi. Comme cet exemple, si couramment rencontré et qui révèle tout l’aspect humain du métier : Rose prenait soin d’un homme âgé, elle s’était beaucoup attachée à lui et il est décédé au bout de quelques mois.

Et parfois, la souffrance perdure avec le sentiment d’avoir vécu une relation particulière avec lui : "Forcément, créer du lien c’est la chose la plus naturelle qui soit, c’est le fondement du relationnel. Au travail, même si on essaye de mettre de côté notre vie personnelle, elle transparaît parce que ça fait partie de nous, c’est inévitable car on doit être entier et naturel avec nos bénéficiaires."





Les qualités requises

Polyvalence :

L'aide à domicile accompagne la personne à de nombreux niveaux. Il est donc important que le professionnel possède une grande polyvalence.

L’intervenant doit faire preuve d’une capacité d’adaptation pour être en mesure de jongler entre plusieurs tâches : ménage, repassage, aide à la prise des repas, accompagnement de la personne à l’extérieur, courses…


Résistance physique :

Une bonne condition physique est nécessaire pour réaliser les tâches ménagères mais aussi pour porter des personnes invalides et accompagner le patient au quotidien, y compris dans les moments difficiles. Il doit veiller à l'hygiène de la personne et à ses besoins.


Sens de la communication et rigueur :

Organisé dans le temps et l'espace, il doit aussi être doté de qualités de communication et s'exprimer clairement et simplement. Il est bien entendu rigoureux, son métier lui demandant de prendre en charge certaines responsabilités administratives. L’intervenante doit savoir prioriser les tâches à effectuer, être consciencieuse dans chacune de ses missions et s’adapter aux situations imprévues.


Capacités d’écoute :

Empathique et patient, il possède une bonne capacité d'écoute pour retranscrire les demandes des bénéficiaires en amont. Il faut impérativement que l’aide à domicile choisie soit dévouée au bien-être de la personne, l’objectif étant de simplifier son quotidien et de le rendre plus agréable.

Sa présence reste un réconfort face à l’isolement social et exige d’être à l’écoute de la personne aidée, de sa famille, et de communiquer avec tous les professionnels qui seront amenés à intervenir auprès d’elle. Le rôle d’une auxiliaire de vie est d’être en mesure d’informer ou d’expliquer certaines situations.


Discrétion et patience Au-delà de ces qualités, l’auxiliaire de vie sélectionnée doit impérativement être digne de confiance car la personne aidée va l’accueillir dans son domicile et dans certains cas au sein de sa famille. À force de patience et de bienveillance, l’aide à domicile gagnera la confiance des personnes dont il ou elle s'occupera, ce qui sera alors plus facile et plaisant ! Le sens de la discrétion est impératif dans ce métier. Il faut savoir garder pour soi les détails de la vie du bénéficiaire, ne pas partager ses problèmes de santé avec autrui et savoir rester à sa place lorsque cela est nécessaire. Autonomie et force d'initiative sont des qualités recherchées allant de pair avec le respect de la vie privée de la personne encadrée.


La profession revêt donc aussi une dimension sociale et humaine qui doit motiver l’exercice du métier d’aide à domicile. Enfin, il est demandé également d’être en mesure de pouvoir bien gérer le stress : avant, pendant et après le travail.

 


Vous vous êtes reconnu parmi ces qualités requises ?

Notre équipe KDM ASSOCIÉS SAP recherche des intervenants à domicile passionnés par un métier résolument humain !


Faites appel à KDM ASSOCIES SAP,

des professionnels dans le domaine des services

à la personne et d'entreprises de qualité !


Contactez-nous au 01 85 74 20 77

ou par mail à l'adresse suivante : kdmetassocie.sap31@gmail.com

ou via notre formulaire de contact



 

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à le partager sur vos pages de réseaux sociaux, vos amis et contacts.

65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout